Prevention+

Prevention+ est un programme quinquennal multi-pays qui imagine un monde où des relations saines, respectueuses et égales sont la norme. Pour contribuer à faire de ce projet une réalité, le programme s'attaque aux causes profondes de la violence basée sur le genre (VBG) - les contextes sociaux, économiques, religieux et culturels qui façonnent les attitudes et les comportements qui engendrent la violence.

Localisation
Asie: Indonésie et Pakistan
Afrique: Rwanda et Ouganda
Région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord : Égypte, Liban, Maroc et Palestine
Objectif
Mettre fin à la violence basée sur le genre en abordant les causes profondes de cette violence
Groupe cible
Hommes jeunes et adultes
Durée du programme
2016-2020
Montant
€15,000,000
Membres du consortium
Alliance MenEngage
Promundo
Sonke Gender Justice
Bailleur de fonds
Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas

Dans un monde où de nombreux pays ont fini par inscrire les droits des femmes et le soutien à l'égalité des sexes dans les politiques et les pratiques, la violence basée sur le genre, notamment la violence à l'égard des femmes et des filles, persiste encore. Cette violence, exercée dans la sphère intime ou publique, est enracinée dans la discrimination fondée sur le sexe, les normes de genre inéquitables et des rapports de force déséquilibrés. La violence basée sur le genre est une violation des droits humains qui entraîne des conséquences dévastatrices pour les individus, les familles, les communautés et les sociétés. Elle entraîne des coûts économiques et sociaux importants.

Interventions du programme

Prevention + complète le travail et le plaidoyer des groupes féministes et des mouvements de justice sociale visant à mettre fin à la violence basée sur le genre. Le programme quinquennal encourage les interactions positives et les relations équitables entre hommes et femmes pour s'attaquer aux causes profondes de la violence basée sur le genre, en:

  • Adoptant une approche à plusieurs niveaux de la société - au niveau de l’individu, de la communauté, des institutions et du gouvernement - afin de transformer les facteurs sociaux et structurels croisés qui permettent à la violence basée sur le genre de perdurer.
  • Impliquant activement les hommes jeunes et adultes en tant que partenaires / agents de change - aux côtés de femmes jeunes et adultes - pour défier et transformer les normes et pratiques de genre néfastes.

Institutionnaliser des relations égales et bienveillantes

L’objectif ultime de Prevention+ est de contribuer à l’adoption et à la mise en œuvre de politiques et de systèmes nationaux de programmes fondés sur des données probantes pour la prévention de la violence, bien au-delà du programme initial de cinq ans. Dans les pays où Prevention+ est actif, le programme:

  • Fait appel au soutien de leaders religieux et leaders communautaires pour servir de modèles de normes équitables en matière de genre.
  • Forme le personnel institutionnel des ministères et les représentants gouvernementaux, les prestataires de services et la société civile à intégrer les approches transformatrices de genre dans leur travail quotidien.
  • Co-anime des conversations sur la prévention de la violence sexiste avec des hommes et des femmes jeunes et adultes, afin qu'ensemble, ils puissent commencer à réfléchir et à parler de l'égalité des sexes, de la sexualité et des relations non violentes.
  • Participe à des activités de plaidoyer internationales qui aident à renforcer la mise en œuvre au niveau national des politiques ou de la législation favorables.

Mencare +

Prevention + découle d'une initiative coordonnée par Rutgers et Promundo appelée MenCare +. Visionnez la vidéo de deux minutes de MenCare + intitulée « Raising Boys to be Men Who Care »  (Élever les garçons pour qu’ils soient des hommes attentionnés), pour apprendre comment nous pouvons commencer à agir pour libérer le monde de la violence basée sur le genre.

Afrique francophone

Bien que le programme Prevention+ ne soit pas actif en Afrique francophone, Rutgers et les partenaires sont bien outillés pour guider et appuyer des interventions similaires dans la zone francophone et au-delà.